Sevrage Tabagique
Voir la page dédiée 

FAQ  Sevrage tabagique :

A quels troubles se trouve confronté un fumeur qui décide seul d’arrêter de fumer ?

A 3 troubles :

  • l’énervement : le côté irritable et pénible du  fumeur en état de manque
  • l’obsession : le fumeur ne pense qu’à une seule chose : FUMER !
  • l’envie : ce trouble est plutôt d’ordre pulsionnel

Quels sont les atouts de la méthode Chiapi pratiquée au Cabinet ?

La méthode CHIAPI supprime 2 troubles essentiels sur 3, à savoir :

  • l’énervement
  • l’obsession de fumer

Il ne vous reste à gérer que l’envie (ou la pulsion) : le fumeur doit apprendre à  la reconnaître pour mieux l’évincer dés qu’elle se présente ; il existe des astuces qui marchent très bien pour cela.

Au fil des jours, les envies s’estompent pour disparaître complètement au bout d’une semaine à dix jours.

En  revanche, vous pourrez sans difficultés côtoyer une personne qui fume et rester complètement indifférent.

Le degré de motivation pour arrêter de fumer est-il important ?

Oui ! La motivation est déterminante.

De plus s’arrêter de fumer est un choix personnel, on ne s’arrête pas de fumer pour « faire plaisir à quelqu’un ». La volonté claire et nette de mettre un terme définitif au tabac est indispensable.

Un accompagnement post-sevrage tabagique est-il prévu ?

L’accompagnement du sevrage tabagique est assuré notamment au travers de conseils précis donnés lors de la consultation de sevrage afin de prévenir la rechute. De plus, un suivi téléphonique est effectué à plusieurs reprises afin de s’assurer que le sevrage est effectif.

Madame Thouvenin est particulièrement sensibilisée à la lutte contre le tabac et soucieuse que le résultat soit effectif.

Vous souhaitez conjuguer « arrêt du tabac + embellissement rapide de votre pe

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *